samedi 12 août 2017

Caméra cachée : j’ai marché pendant 10 heures en hijab dans les villes israéliennes....


Après la vidéo en caméra cachée de Sofie Peeters harcelée par les habitants musulmans d’un quartier de Bruxelles, une jeune femme a souhaité savoir comment une musulmane en hijab serait traitée dans les rues des villes israéliennes.

Elle est allée à Tel-Aviv, Haifa, Jérusalem, et a même poussé l’expérience jusqu’à se rendre là où vivent les « colons juifs extrémistes » – c’est ainsi qu’ils sont étiquetés par des médias comme Le Monde. Elle est montée dans les bus, s’est promenée dans les centres commerciaux, est entrée dans les supermarchés et les restaurants.
Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.
Voici ce qui s’est passé :

Pour mémoire, le reportage à Bruxelles, la capitale de l’Europe qui n’a pas de gêne à donner des leçons de respect des droits de l’homme à Israël :

Conclusion :

S’il est maintenant plus sûr pour une musulmane en hijab de vivre en Israël, pays en guerre et décrit comme Etat d’apartheid par les antisionistes, que pour une Européenne en jupe de vivre parmi les musulmans d’Europe, c’est que les dirigeants européens ont trahi leurs populations.
Si les Européens continuent à voter pour ces dirigeants, c’est qu’ils ont dégénéré. Ils sont voués à disparaître. Et je pense que le peuple européen pourrait bien disparaître. D’autres peuples grandioses ont disparu avant lui, et formuler l’idée leur aurait certainement semblé aussi fantaisiste que la présenter à la majorité des Européens aujourd’hui.
J’ai cent fois entendu : « les voyages forment la jeunesse ». Ils pourraient bien maintenant sauver celle d’Europe. Oui, je veux dire partir. D’autres avant eux il y a 3 siècles ont quitté l’oppression européenne pour le nouveau monde, l’Amérique.
Comme l’Europe s’islamise à vitesse accélérée, je laisse les esprits créatifs imaginer ce que sera demain la situation de vos filles et petites filles. Si vous ne les inscrivez pas à un cours de self défense (ou Krav maga), vous êtes des parents irresponsables.
Imaginer qu’une musulmane voilée ne risque rien dans les situations extrêmes parmi les « colons extrémistes juifs »*, tandis qu’une bobo parisienne qui se moquera de vous si vous parlez d’insécurité, n’osera jamais se promener seule dans certains quartiers de la Ville lumière, et certainement pas dans la rue principale de Saint-Denis ou de Trappes en région parisienne, a de quoi nous inciter à méditer sur le sens que nous donnons au mot extrémiste.
Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.
Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.
Merci à Claude Hamon d’avoir mentionné la vidéo.
* j’emploie l’expression colon juif – qui est incorrecte – pour les identifier suivant les articles négatifs qui leurs sont consacrés dans les médias français. Mais d’un point de vue strictement légal, soit les seuls colons en Israël sont les musulmans qui sont venus comme travailleurs étrangers et s’y sont incrustés en 1948, soit personne n’est colon en Palestine conquise puis perdue par la capitulation de l’Empire ottoman pendant la Première Guerre mondiale. D’ailleurs Israël n’est pas dans la liste de l’ONU des États coloniaux qui doivent libérer des territoires – mais la France y figure.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Facebook ferme les pages d’Alain Soral et de son site....

170.000 abonnés sur la page  Facebook  de son site Egalité & Réconciliation, 118.000 sur celle à son nom, et maintenant plus rien. ...